Haïti: Contribuer au plus grand bien

 

Avoir un impact positif dans la vie des autres est au cœur de la Mission du Lycée, et l’un des meilleurs exemples est notre partenariat avec le Lycée Jean-Baptiste Pointe du Sable à Saint-Marc en Haïti. Fondée en 2012, le LJBPS a été ouvert par les parents du Lycée Olivier et Alexandra Bottrie pour aider les enfants de la ville de Saint-Marc, en utilisant notre école comme modèle éducatif. Depuis lors, des délégations d’enseignants et de personnel ont participé aux échanges entre les deux écoles, chaque école bénéficiant de l’expertise et des connaissances de l’autre. Au printemps dernier, des élèves de troisième du Lycée sont partis pour la première fois en Haïti dans le cadre de notre programme de Service Learning avec un autre voyage prévu en mars 2018.

Cette année, le voyage des enseignants et membres du personnels du Lycée Français de New York au Lycée Jean Baptiste Pointe du Sable en Haïti a été riche en «premières», tant en termes de contenu que de voyageurs. L’équipe du Lycée, composée de 5 personnes, dont trois étaient en Haïti pour la première fois, a visité le LJBPS pour échanger des méthodes pédagogiques, mener des atelier, et préparer le voyage de Service Learning des 3ème en mars 2018. Voici ce qu’ils ont fait pendants ces deux jours.

J’ai enseigné quelques techniques d’ingénierie de base avec des élèves de CM1 en leur faisant construire des mouvements mécaniques en carton.
Avec des élèves de Ce2, nous avons travaillés sur quelques techniques de base pour créer des cartes pop-up, inspirées par des auteurs de livres pop-up tels que Robert Sabuda. Après l’introduction, les élèves ont découpé, collé et coloré leurs propres créations originales. Les deux activités ont été imaginées pour leur permettre utiliser des matériaux qui peuvent être obtenus facilement localement. J’ai bon espoir que quelques-uns des élèves pourraient même pratiquer certaines des choses qu’ils ont apprises chez eux.

ADAM ROMARY, Maker Space Integrator, pour la première fois en Haïti

 Mon travail a consisté à encadrer des élèves de 6ème sur deux jours avec, à chaque fois,  le maître de la classe et son assistante. Les après–midi étaient réservés à la musique et danse avec les enseignants de grande section et de la maternelle. Durant les activités les élèves ont appris à jouer des instruments qu’ils n’avaient jamais utilisé auparavant et c’était d’ailleurs la première fois pour la plupart d’entre eux qu’ils jouaient avec des instruments dans un groupe. Parmi ces instruments, il y avait le bass drum, la caisse Claire, les tambours, et le snare drum, tous nécessaires pour la premiere du LJBPS Marching Band défilant au carnaval en février. 

SORY KOITÉ, Professeur de Sciences & Musicien


J’ai travaillé avec des élèves de CM1 et CM2 en utilisant l’application Book Creator sur les iPads. Nous avons parlé des éléments constitutifs de la couverture d’un livre et ils ont créé leurs propres couvertures. Beaucoup d’élèves ont aussi commencé à écrire une histoire.
Pendant les ateliers pour enseignants, j’ai montré ce que je faisais avec les élèves sur Book Creator et j’ai également présenté quelques autres applications utiles telles que Adobe Spark Video et Scratch Jr. Les enseignants ont eu l’occasion d’explorer chacune de ces applications.
Enfin, j’ai abordé avec quelques enseignants des techniques d’organisation de classes pour utiliser la technologie avec les élèves.

CHESNA FLORA, Primary Integrator, pour la première fois en Haïti

Mon action s’est portée sur le développement du langage oral par le biais d’une observation dans les classes de MS/GS/CP/CE1 durant les matinées puis d’une Présentation devant les enseignants durant les après midi pendant laquelle je rebondissais également sur ce que j’avais vu le matin. La présentation avait pour but dinformer les enseignants, assistants, psychologue et travailleur social sur le développement du langage oral chez l’enfant, quels étaient les socles de compétences, les composantes transversales ainsi que les différentes étapes du développement de l’enfant dans ce domaine.

ANNE PROUST, Primary Speech Therapist, pour la première fois en Haïti

J’ai passé l’essentiel de mon temps à planifier le voyage de Service Learning des 3eme en mars 2018, en explorant de possibles projets d’élèves en fonction des besoins de la communauté et en explorant les lieux intéressants où les élèves du Lycée pourraient découvrir l’histoire et la culture haïtiennes en visitant ce magnifique pays.

Vivianne Kurzweil, Director of Service Learning

 

 

 

J’ai également pu voir le résultat d’un projet de “rénovation” de cuisine qui a été entrepris en mai 2017 à Etzer Vilaire, une école voisine. Cette rénovation qui consistait à remplacer le feu de bois par du propane a été initiée après une conversation avec une maman du Lycée qui se trouvait en Haïti lors de notre premier voyage de Service Learning en mars 2017.

Ce voyage a été le huitième pour le personnel en Haïti et, selon les mots du directeur de l’école Michel Deschodt, le plus excitant étant donné que nous avons abordé plusieurs domaines éducatifs qui étaient juste à leurs étapes exploratoires au Lycée Jean Baptiste Pointe du Sable.

Vivianne Kurzweil, Director of Service Learning

 

Making a positive difference in the lives of others is at the heart the the Lycée’s school mission, and one of the best examples is through our partnership with the Lycée Jean-Baptiste Pointe du Sable in St. Marc Haiti. Established in 2012, LJBPS was founded by Lycée parents Olivier Bottrie and Alexandra Bottrie to serve children from the town of Saint Marc, using our school as its educational model. Since then, delegations of teachers and staff have taken part in exchanges to both schools, with each school benefiting from the other’s expertise and knowledge. Last spring, Lycée ninth-graders took the school’s first student service learning trip to Haiti, with another planned for March 2018.

 

In October, Lycée staff visited LJBPS for the eighth time, with many “firsts,” both in terms of content and travelers.The Lycée team was composed of 5 people, three of whom were discovering Haiti and the LJBPS for the first time. Here is what they did over two days in their own words:

 I practiced some basic engineering skills with fourth-grade students by having them construct mechanical movements from cardboard. With third grade students, I taught them basic techniques to create pop-up cards, inspired by pop-up book authors such as Robert Sabuda. After the introduction, students cut, glued, and colored their own original creations.  Both activities were designed to use materials that can easily be sourced locally.  I am hopeful that a few of the students may even practice some of the things they learned at home.  

Adam Romary, maker integrator and first-time traveler to Haiti

My work consisted of working with sixth-grade students over the two days with both the lead teacher and a class assistant. Afternoons were reserved for music and dance with kindergarten students. During these activities students learned ot play instruments they had never used before, and for many, it was the first time they had played instruments in a group! These instruments, including bass drums, snare drums and homemade percussion instruments, will be used by a newly created LJBPS Marching Band making its debut at the February carnival. 

Sory Koité, Secondary science teacher and musician


I worked with students in fourth- and fifth-grade classes using the application Book Creator for iPads. We discussed what goes on the cover of a book, and the students created their own book covers.  Many of the students started writing a story as well. During workshops with teachers, I demonstrated the students’ work on Book Creator and also presented a few other useful apps such as Adobe Spark Video and Scratch Jr.  The teachers had a chance to explore using each of these apps themselves. Finally, I discussed with a few of the teachers some classroom management techniques for using technology with students.

Chesna Flor, Primary technology integrator and first-time traveler to Haiti

My work was primarily concerned with oral language development, with classroom observations of students in pre-K to third grade in the mornings. In the afternoon I presented my observations among the students each morning to teachers. The presentation was meant to inform teachers, assistants, the school psychologist and social worker about oral language development in children in terms of a set of skills, connections to other areas of study and the different stages of development in children. 

Anne Proust, Primary speech therapist and first-time traveler to Haiti

I spent my time planning the schedule for the March 2018 3eme Service Learning trip, exploring possible student projects based on community needs and scouting out interesting locations where students could learn about Haitian history and culture while seeing the sights of this beautiful country.

Vivianne Kurzweil, Director of Service Learning

 

 

 

 I also checked on a “kitchen renovation” project which was undertaken in May 2017 at a nearby underserved school , Etzer Vilaire. Theswitch from wood to propane fuel was  sparked by a conversation with a parent who happened to be in Haiti during our March ‘17 first Service Learning trip. 

The October trip  was our eighth staff trip to Haiti and, in the words of Head of School Michel Deschodt, the most exciting as we addressed several educational areas which were just in their exploratory stages at LJBPS. 

Vivianne Kurzweil, Director of Service Learning

 

Comments are closed.

Featured Posts

Author

Vivianne Kurzweil

Director of Service Learning

vkurzweil
Vivianne Kurzweil is a LFNY alumna who returned to the Lycée in 1990. Starting in the Math department, she was inspired to create the school's Service Program following the events of 9/11. Through advocacy, volunteerism and international networks, LFNY students have been making a difference not only in New York City but around the globe.

Related Posts


Topics

Upcoming Events