Qu’est-ce que le doodling?

 

L’espace d’une semaine, tous les élèves de CM2 ont été plongés dans le monde du dessin aléatoire, aussi appelé “doodle”. Aux côtés de l’artiste britannique Jon Burgerman, ils ont réalisé des fresques et des dessins colorés et fantasmagoriques sur le thème de l’eau.

Le mur. Il faut aller au cinquième étage du côté des primaires voir le mur tagué par les élèves de CM2 au cours de leur résidence avec l’artiste anglais Jon Burgerman du 8 au 12 février 2016.

Pour la première fois depuis la création du programme d’artistes en résidence au LFNY il y a quatre ans, le projet final de cette semaine, pendant laquelle tout un niveau d’élèves vit dans une bulle d’art, est permanent. Ou presque. Les CM2 ne sont pas peu fiers. Ils commentent leur œuvre pour les plus jeunes du couloir d’à côté, les CM1, ou pour les visiteurs comme cette semaine notre directeur M. Sean Lynch. « M. Lynch, venez voir la méduse que j’ai dessinée ! »


Le thème de la résidence est celui de l’eau et des changements climatiques avec des sous-thèmes par classe, les CM2A ont choisi les poissons et autres créatures aquatiques, les CM2B la pollution, les CM2C les désastres naturels, les CME2D les différents états de l’eau, enfin les CM2E la vie sous-marine inéluctable si le niveau des océans continue à monter.

Burgerman with students

Le thème choisi par les élèves pour la résidence était celui de l’eau, au sens large. 

Très intrigués par l’idée de cette résidence, les cinq professeurs ont voulu préparer leurs élèves. Ils les ont familiarisés avec le travail de Jon, artiste de doodles ou de dessins aléatoires, en feuilletant le livre « Jon Burgerman : Pens are My Friends », et ont approfondi en classe le thème sélectionné.

Eux aussi sont enthousiastes à la vue du mur peint. Ils se félicitent de la créativité et de l’audace de leurs élèves, et comptent bien l’utiliser pour des projets futurs.

Dessins préparatoires d’élèves de CM2 en amont de l’oeuvre finale sur le mur du couloir.

Devant tant de louanges, il faut rendre à César ce qui est à César, en l’occurrence à Jon Burgerman et son acolyte, la Coréenne Yon Jung Byun. Au début de la semaine, Jon s’est présenté aux élèves en mots et en images : « J’ai passé mon enfance à Nottingham, le pays de Robin des Bois. Maintenant j’habite aux États-Unis (Ndlr : à Brooklyn) », illustrant sa phrase d’un clic pour montrer « son » drapeau américain : un hamburger pour le rectangle étoilé et des tranches de bacon pour la bannière.

«Je suis un doodleur. Doodler, c’est penser et faire simultanément. Ou plus exactement faire en ayant du plaisir. C’est ainsi que je définirais l’esprit doodle. Un autre mantra de cette philosophie artistique est l’absence de critique. Vous ne savez pas ce que vous allez faire, vous ne pouvez donc pas vous tromper. »

Tosca Markers

Les feutres Posca Paint Markers utilisés lors de la résidence.

Cette liberté calme et tranquille a déteint toute la semaine sur les élèves conscients de la solennité du geste qu’ils allaient accomplir : dessiner sur un mur. À l’aide de feutres spéciaux, les Posca Paint markers, et avec talent, les enfants ont transformé le mur jaune en fresque aquatique aux couleurs primaires.

Un grand merci à M. Lynch qui a initié ce programme hors du commun financé grâce aux dons des parents pour le fonds annuel, et qui a donné sans hésitation son feu vert pour laisser libre cours à l’imagination. Le prochain artiste en résidence sera l’auteur illustrateur Antoine Guilloppé avec les CE1 du 18 au 22 avril prochain.

Pour suivre Jon Burgerman sur Instagram: https://www.instagram.com/jonburgerman

For one week, all 5th graders were taken to the world of British artist Jon Burgerman: the world of doodling. Doodling involves drawing without any preconception and very freely. That week, the students worked around the theme of water.

Le mur. Il faut aller au cinquième étage du côté des primaires voir le mur tagué par les élèves de CM2 au cours de leur résidence avec l’artiste anglais Jon Burgerman du 8 au 12 février 2016.

Pour la première fois depuis la création du programme d’artistes en résidence au LFNY il y a quatre ans, le projet final de cette semaine, pendant laquelle tout un niveau d’élèves vit dans une bulle d’art, est permanent. Ou presque. Les CM2 ne sont pas peu fiers. Ils commentent leur œuvre pour les plus jeunes du couloir d’à côté, les CM1, ou pour les visiteurs comme cette semaine notre directeur M. Sean Lynch. « M. Lynch, venez voir la méduse que j’ai dessinée ! »


Le thème de la résidence est celui de l’eau et des changements climatiques avec des sous-thèmes par classe, les CM2A ont choisi les poissons et autres créatures aquatiques, les CM2B la pollution, les CM2C les désastres naturels, les CME2D les différents états de l’eau, enfin les CM2E la vie sous-marine inéluctable si le niveau des océans continue à monter.

Burgerman with students

Le thème choisi par les élèves pour la résidence était celui de l’eau, au sens large. 

Très intrigués par l’idée de cette résidence, les cinq professeurs ont voulu préparer leurs élèves. Ils les ont familiarisés avec le travail de Jon, artiste de doodles ou de dessins aléatoires, en feuilletant le livre « Jon Burgerman : Pens are My Friends », et ont approfondi en classe le thème sélectionné.

Eux aussi sont enthousiastes à la vue du mur peint. Ils se félicitent de la créativité et de l’audace de leurs élèves, et comptent bien l’utiliser pour des projets futurs.

Dessins préparatoires d’élèves de CM2 en amont de l’oeuvre finale sur le mur du couloir.

Devant tant de louanges, il faut rendre à César ce qui est à César, en l’occurrence à Jon Burgerman et son acolyte, la Coréenne Yon Jung Byun. Au début de la semaine, Jon s’est présenté aux élèves en mots et en images : « J’ai passé mon enfance à Nottingham, le pays de Robin des Bois. Maintenant j’habite aux États-Unis (Ndlr : à Brooklyn) », illustrant sa phrase d’un clic pour montrer « son » drapeau américain : un hamburger pour le rectangle étoilé et des tranches de bacon pour la bannière.

«Je suis un doodleur. Doodler, c’est penser et faire simultanément. Ou plus exactement faire en ayant du plaisir. C’est ainsi que je définirais l’esprit doodle. Un autre mantra de cette philosophie artistique est l’absence de critique. Vous ne savez pas ce que vous allez faire, vous ne pouvez donc pas vous tromper. »

Tosca Markers

Les feutres Posca Paint Markers utilisés lors de la résidence.

Cette liberté calme et tranquille a déteint toute la semaine sur les élèves conscients de la solennité du geste qu’ils allaient accomplir : dessiner sur un mur. À l’aide de feutres spéciaux, les Posca Paint markers, et avec talent, les enfants ont transformé le mur jaune en fresque aquatique aux couleurs primaires.

Un grand merci à M. Lynch qui a initié ce programme hors du commun financé grâce aux dons des parents pour le fonds annuel, et qui a donné sans hésitation son feu vert pour laisser libre cours à l’imagination. Le prochain artiste en résidence sera l’auteur illustrateur Antoine Guilloppé avec les CE1 du 18 au 22 avril prochain.

Pour suivre Jon Burgerman sur Instagram: https://www.instagram.com/jonburgerman

Comments are closed.

Featured Posts

Author

Pascale Richard

Director of Cultural Events

Pascale Richard
Pascale aims to bring to the Lycée the best of French and American cultures through conferences, concerts, films and various events. In 2012, she launched the Artist-in-Residence program at the LFNY. Her background is in journalism and writing, and before joining the Lycée, Pascale also worked in fundraising at the FIAF. She has been living in New York for the last 15 years.

Related Posts


Topics

Upcoming Events