Des abeilles sur les toits de New York

 

Le nouveau club périscolaire “C’est pas magique, c’est scientifique”, offert en primaire, propose aux élèves d’apprendre les dessous de la production d’une émission télévisée, tout en découvrant un thème scientifique. Pour la troisième édition du club, l’équipe de mini-reporters s’est penchée sur le rôle des abeilles dans notre environnement, et pas seulement comme productrices de miel.

Curieuse d’apercevoir de temps à autres des abeilles à Manhattan, la jeune équipe de reporters de “C’est pas magique, c’est scientifique” a mené l’enquête pour découvrir le monde fascinant des abeilles et leur rôle primordial pour notre alimentation.

Comme le dit si bien Paul, l’un des animateurs de l’émission: “Sans les abeilles, fini la ratatouille!”.

Pour cela, les scientifiques en herbe du Lycée Français, vous emmènent à Union Square, sur les toits du Waldorf Hotel, dans le Queens et vous présentent le fondateur de la “Beekeeper New York Association,” Andrew Cote.

abeilles-10L’équipe du club vidéo “C’est pas magique, c’est scientifique”, qui s’inspire du format de l’émission scientifique française “C’est pas sorcier”.

Ils n’hésitent pas à construire une ruche ainsi que de nombreuses maquettes pour vous permettre de mieux saisir la complexité, la division des tâches ainsi que la hiérarchisation au sein de la ruche.

Vous allez également découvrir que l’abeille ne produit pas seulement du miel mais de nombreux autres produits tous très sains pour la santé.

Les abeilles, n’auront plus de secret pour vous et comme la talentueuse équipe de “C’est pas magique, c’est scientifique”, vous n’hésiterez plus à reprendre leur slogan: “Protégeons les abeilles”.

Les autres vidéos de l’émission sont disponibles sur les liens suivants:

L’eau à New York.
Ça fume à New York.

Sébastien Freland, Emmanuel Rouy, Sébastien Tomasini

In the after-school club “C’est pas magique, c’est scientifique,” primary students learn to produce a TV news segment, all the while engaging in a scientific topic. In their third show, the team of young LFNY reporters looked into the fundamental role of bees in our environment. 

Curieuse d’apercevoir de temps à autres des abeilles à Manhattan, la jeune équipe de reporters de “C’est pas magique, c’est scientifique” a mené l’enquête pour découvrir le monde fascinant des abeilles et leur rôle primordial pour notre alimentation.

Comme le dit si bien Paul, l’un des animateurs de l’émission: “Sans les abeilles, fini la ratatouille!”.

Pour cela, les scientifiques en herbe du Lycée Français, vous emmènent à Union Square, sur les toits du Waldorf Hotel, dans le Queens et vous présentent le fondateur de la “Beekeeper New York Association,” Andrew Cote.

abeilles-10L’équipe du club vidéo “C’est pas magique, c’est scientifique”, qui s’inspire du format de l’émission scientifique française “C’est pas sorcier”.

Ils n’hésitent pas à construire une ruche ainsi que de nombreuses maquettes pour vous permettre de mieux saisir la complexité, la division des tâches ainsi que la hiérarchisation au sein de la ruche.

Vous allez également découvrir que l’abeille ne produit pas seulement du miel mais de nombreux autres produits tous très sains pour la santé.

Les abeilles, n’auront plus de secret pour vous et comme la talentueuse équipe de “C’est pas magique, c’est scientifique”, vous n’hésiterez plus à reprendre leur slogan: “Protégeons les abeilles”.

Les autres vidéos de l’émission sont disponibles sur les liens suivants:

L’eau à New York.
Ça fume à New York.

Sébastien Freland, Emmanuel Rouy, Sébastien Tomasini

Comments are closed.

Featured Posts