Prix Lycéen du Livre d’Économie

 

Les élèves de 1ère ES, encadrés par Victoire Patouillard, professeur de Sciences Économiques et Sociales et Maud Léger, professeur documentaliste, ont participé au prix lycéen du livre d’Économie et de Sciences Sociales. retour sur ce travail et les livres qu’ils ont le plus aimés.

Une cinquantaine de lycées à travers la France et quelques lycées français à l’étranger (Abidjan, Londres, Hambourg) participent à ce prix qui s’appuie sur une sélection de huit livres parus dans l’année en cours, choisis par Liens Socio et Alternatives Economiques. Chaque établissement compose un jury d’élèves. À intervalle régulier, des réunions permettent d’échanger les points de vue sur les ouvrages et de discuter des intentions de l’auteur. À la fin du processus, un débat entre les élèves est organisé afin d’élire les trois livres jugés les meilleurs.

9X7A7968

Une première séance au mois d’octobre a permis aux élèves de découvrir les huit livres en compétition et de choisir ceux qu’ils allaient lire en premier. Durant les trois rencontres suivantes, ils ont présenté leurs lectures à leurs camarades. Au fil des séances les critiques se sont affinées. 9X7A7947Les élèves ont éliminé les ouvrages jugés trop difficiles ou peu intéressants. Certains livres faisaient l’unanimité par la force de leur description, l’univers professionnel qu’ils permettaient de découvrir ou leur humour. Lors de la séance finale, en mai, les débats sont devenus passionnés : un consensus s’est dessiné pour mettre à la première place Retour de flammes de Romain Pudal, un récit sociologique original qui décrit de l’intérieur le monde des sapeurs-pompiers. Pour les deuxième et troisième places, la discussion fut cependant plus vive et traversée par des questions cruciales : Quelle place accorder au plaisir de la lecture dans le choix ? Un livre dénonciateur doit-il être écarté en raison de sa subjectivité? Une bande-dessinée peut-elle figurer en deuxième place ? 9X7A7950Au final, ce sont Turbulences de la sociologue d’Anne Lambert et du dessinateur Baptiste Virot et Le Loup dans la bergerie d’Eva Joly qui ont été choisis parce qu’ils permettaient respectivement de découvrir les coulisses d’une compagnie aérienne et le monde des paradis fiscaux.

Participer collectivement au Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales est un très bon moyen de susciter l’intérêt des élèves pour des livres qui traitent de thèmes économiques et sociologiques tout en développant leur plaisir de lire. Ils découvrent par ce biais les ressources disponibles dans ce domaine au CDI et peuvent par la suite en faire la promotion auprès du reste de la communauté du lycée. Ils se familiarisent avec les compétences de lecture et d’analyse qui seront attendus d’eux à l’université. Ils se préparent également à des thèmes qui seront abordés en classe de Terminale : le marché du travail, la croissance économique, le développement durable ou l’intégration sociale.

9X7A7953D’autre part, ce projet valorise les élèves : ils prennent conscience de leurs capacités à comprendre des livres complexes écrits par des chercheurs reconnus ; leurs opinions et critiques sont prises en compte et valorisées lors des débats et du vote final, les connaissances acquises en cours de SES sont mises à profit pour appréhender les sujets abordés dans ces ouvrages.

Les élèves ont apprécié de participer à ce prix : “C’est une bonne expérience qui nous a permis d’étendre notre culture générale”. Cela leur a permis de diversifier leurs lectures en les poussant à découvrir des livres vers lesquels ils ne se seraient probablement pas tournés spontanément : “Participer à ce prix m’a permis de lire plusieurs livres que je n’aurais pas lu par moi-même.” “Généralement, je n’ai pas tellement le temps, ni la motivation de lire en dehors des obligations scolaires. Ainsi, ma participation à ce prix m’a permis de découvrir des livres que je n’aurais pas eu l’occasion de lire toute seule et je les ai fortement appréciés. 9X7A7969J’ai appris beaucoup de choses intéressantes en lisant ces livres. “ Ils disent également avoir acquis des connaissances disciplinaires et transdisciplinaires à travers leurs lectures : “J’ai beaucoup appris et j’ai pu développer mes capacités d’expression et mon esprit critique” “J’ai appris beaucoup sur la politique française, grâce au Loup dans la Bergerie, et je ne savais presque rien sur ce sujet avant. Ceci m’a aidé à comprendre des enjeux soulevés lors des élections cette année.”

Conseils de lecture pour cet été 

Suite à ce prix, les élèves vous recommandent les livres suivants :

– Romain Pudal, Retour de flammes. Les pompiers, des héros fatigués ?, Paris, La Retour de flammeDécouverte, 2016, 16.50€. : “Romain Pudal, sociologue francais et pompier volontaire nous mène à travers 15 ans d’expérience en tant que pompier à Paris. Ce livre nous présente les enjeux du métier sur lesquels il apporte un regard sociologique. Cette étude nous présente un aspect bien différent de celui auquel nous sommes habitués. En effet, Pudal nous montre que ces personnes qui sont au service de la société ne sont pas des héros, aux qualités divines mais au contraire des personnes normales. Pudal nous explique que ce métier ne comprend pas seulement des capacités physiques mais aussi mentales. Le pompier adopte souvent le comportement d’un psychologue car ses missions comportent souvent une “gestion des misères sociales et psychologique de notre société”.

 

Ce qu’ils en ont pensé :

Ce livre est mon préféré. Ce qui m’a plu c’est l’immersion dans un métier qu’on ne connaît souvent qu’à travers des images stéréotypées. Ici, vous allez voir la face cachée d’un métier si prisé. On découvre aussi la vie dans la caserne. Au sein du groupe, des liens se nouent à vie et des amitiés se créent. Je ne veux pas vous “spoiler” le livre, je vous recommande vivement de le lire.” (Sinan)

“J’ai beaucoup aimé les histoires racontées dans ce livre et je ne me suis pas ennuyée un instant lors de ma lecture. Des dialogues sont incorporés, mettant en scène des événements qui se sont vraiment passés dans la carrière de sapeur-pompier de l’auteur. Ces histoires m’ont donné beaucoup d’empathie pour les pompiers. Je me suis rendue compte que leur métier ne se résume pas à sauver la vie de personnes prises dans les flammes. Ils donnent les premiers soins dans de nombreuses situations. J’ai réalisé par ce livre que le travail des pompiers n’est pas assez reconnu et apprécié par la société. Ce livre est un coup de coeur. Il va vraiment vous faire découvrir un métier de pompier très éloigné des préjugés.” (Mélanie)

“C’était bien de lire ce livre cette année car nous pouvions y retrouver plusieurs thèmes étudiés en sociologie, notamment les notions d’incorporation, d’habitus et de socialisation. La socialisation professionnelle a un rôle déterminant dans la vie des pompiers. Il s’agit d’incorporer des valeurs de rigueur, de respect, de courage, d’altruisme et de discrétion. Pudal et ses camarades font des exercices extrêmement difficiles et douloureux aussi bien moralement que physiquement afin d’être parfaitement préparés à vaincre les “misères du monde” “(Julia)

-Baptiste Virot, Anne Lambert, Turbulences, Paris, Éditions Casterman, coll. «TurbulencesSociorama », 2016, 12€. : “Turbulence” est une BD scénarisée par Anne Lambert et dessinée par Baptiste Virot. L’histoire parle de Marion, une femme phobique de l’avion. Elle fait un voyage, de Paris vers Sao Paulo. Dans l’avion, des hôtesses, des stewards suivent le cours ordinaire de leur travail. Derrière le sourire de ces employés, se cachent des tracas personnel et des conflits collectifs” (Chihab)

 

 

Ce qu’ils en ont pensé :

“Ces informations sont le résultat de l’enquête sociologique de l’auteur Anne Lambert, elles sont délivrées avec humour rendant la lecture agréable et pas trop factuelle. Le style de dessin contribue à la dimension humoristique de la BD tout en délivrant une information originale et divertissante. Fous rires garantis.”( Alyssa)

“À travers les différents points de vue de l’équipage, nous réalisons la dureté du travail et les petits secrets bien cachés au regard des passagers. J’ai vraiment adoré cette bande-dessinée. Le dessin, le scénario, les personnages : tout m’a plu. “Quand la cabine dort” est mon chapitre préféré. Ce fut une vraie révélation” (Ayline)

 

-E. Joly. Le loup dans la bergerie,  Ed Les Arènes (  avril 2016, 170p) : “Écrit en 2004 Le-Loup-dans-la-bergeriepar Eva Joly ce livre est sur la politique Européenne. Joly est une femme politique française qui fait parti du groupe Les Verts . Ce livre a pour objectif d’accuser le Président de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker assez violemment. À travers ce livre, Eva Joly évoque de nombreux scandales financiers (mais surtout les Luxleaks qui est “le processus d’évasion fiscale de nombreuses entreprises multinationales” comme: Pepsi, BNP, Paribas AXA: en tout 340 multinationales au Luxembourg). L’auteur relie graduellement ces scandales financiers à Jean Claude Juncker. “

Ce qu’ils en ont pensé : ” Ce fut une lecture courte et agréable, avec beaucoup de faits extrêmements intéressants avec lesquelles j’ai pu me construire un plus grand savoir sur Juncker et notamment les politiques du Luxembourg. Je conseille la lecture et pense que pour une attaque politique, celle-ci est réussie.” ( Bastian)

“Cette bande-dessinée est drôle et extrêmement instructive. On comprend mieux le métier des pilotes, des hôtesses et des stewards, ce qu’ils pensent, ce qu’ils font, le lien fort qui unit l’équipage. On se met vraiment dans leur peau” (Victoire)

“J’ai très vite accroché à la lecture de ce livre. Eva Joly utilise beaucoup de métaphores amusantes pour aborder des notions assez difficiles. Elle va utiliser des termes comme: Dr. Jekyll and Mr. Hyde pour parler de M. Juncker et démontrer sa double personnalité. J’ai beaucoup aimé la “chronologie pour les non-luxembourgeois” au début du livre qui permet de donner le contexte avant de commencer le livre.  Ce livre va vraiment vous familiariser avec le Luxembourg, avec le Président de la Commission Européenne qui est inconnu aux yeux du monde comme l’explique Eva Joly, mais qui exerce un rôle très important.” (Mélanie)

 

 

 

Supervised by their professor of Economics and Social Sciences, Victoire Patouillard, and documentalist, Maud Léger, 11th graders in ES participated in the Lycée Book Prize in Economy and Social Sciences. Let’s take a look at their work and see which books they loved the most. 

Une cinquantaine de lycées à travers la France et quelques lycées français à l’étranger (Abidjan, Londres, Hambourg) participent à ce prix qui s’appuie sur une sélection de huit livres parus dans l’année en cours, choisis par Liens Socio et Alternatives Economiques. Chaque établissement compose un jury d’élèves. À intervalle régulier, des réunions permettent d’échanger les points de vue sur les ouvrages et de discuter des intentions de l’auteur. À la fin du processus, un débat entre les élèves est organisé afin d’élire les trois livres jugés les meilleurs.

9X7A7968

Une première séance au mois d’octobre a permis aux élèves de découvrir les huit livres en compétition et de choisir ceux qu’ils allaient lire en premier. Durant les trois rencontres suivantes, ils ont présenté leurs lectures à leurs camarades. Au fil des séances les critiques se sont affinées. 9X7A7947Les élèves ont éliminé les ouvrages jugés trop difficiles ou peu intéressants. Certains livres faisaient l’unanimité par la force de leur description, l’univers professionnel qu’ils permettaient de découvrir ou leur humour. Lors de la séance finale, en mai, les débats sont devenus passionnés : un consensus s’est dessiné pour mettre à la première place Retour de flammes de Romain Pudal, un récit sociologique original qui décrit de l’intérieur le monde des sapeurs-pompiers. Pour les deuxième et troisième places, la discussion fut cependant plus vive et traversée par des questions cruciales : Quelle place accorder au plaisir de la lecture dans le choix ? Un livre dénonciateur doit-il être écarté en raison de sa subjectivité? Une bande-dessinée peut-elle figurer en deuxième place ? 9X7A7950Au final, ce sont Turbulences de la sociologue d’Anne Lambert et du dessinateur Baptiste Virot et Le Loup dans la bergerie d’Eva Joly qui ont été choisis parce qu’ils permettaient respectivement de découvrir les coulisses d’une compagnie aérienne et le monde des paradis fiscaux.

Participer collectivement au Prix lycéen du livre d’économie et de sciences sociales est un très bon moyen de susciter l’intérêt des élèves pour des livres qui traitent de thèmes économiques et sociologiques tout en développant leur plaisir de lire. Ils découvrent par ce biais les ressources disponibles dans ce domaine au CDI et peuvent par la suite en faire la promotion auprès du reste de la communauté du lycée. Ils se familiarisent avec les compétences de lecture et d’analyse qui seront attendus d’eux à l’université. Ils se préparent également à des thèmes qui seront abordés en classe de Terminale : le marché du travail, la croissance économique, le développement durable ou l’intégration sociale.

9X7A7953D’autre part, ce projet valorise les élèves : ils prennent conscience de leurs capacités à comprendre des livres complexes écrits par des chercheurs reconnus ; leurs opinions et critiques sont prises en compte et valorisées lors des débats et du vote final, les connaissances acquises en cours de SES sont mises à profit pour appréhender les sujets abordés dans ces ouvrages.

Les élèves ont apprécié de participer à ce prix : “C’est une bonne expérience qui nous a permis d’étendre notre culture générale”. Cela leur a permis de diversifier leurs lectures en les poussant à découvrir des livres vers lesquels ils ne se seraient probablement pas tournés spontanément : “Participer à ce prix m’a permis de lire plusieurs livres que je n’aurais pas lu par moi-même.” “Généralement, je n’ai pas tellement le temps, ni la motivation de lire en dehors des obligations scolaires. Ainsi, ma participation à ce prix m’a permis de découvrir des livres que je n’aurais pas eu l’occasion de lire toute seule et je les ai fortement appréciés. 9X7A7969J’ai appris beaucoup de choses intéressantes en lisant ces livres. “ Ils disent également avoir acquis des connaissances disciplinaires et transdisciplinaires à travers leurs lectures : “J’ai beaucoup appris et j’ai pu développer mes capacités d’expression et mon esprit critique” “J’ai appris beaucoup sur la politique française, grâce au Loup dans la Bergerie, et je ne savais presque rien sur ce sujet avant. Ceci m’a aidé à comprendre des enjeux soulevés lors des élections cette année.”

Conseils de lecture pour cet été 

Suite à ce prix, les élèves vous recommandent les livres suivants :

– Romain Pudal, Retour de flammes. Les pompiers, des héros fatigués ?, Paris, La Retour de flammeDécouverte, 2016, 16.50€. : “Romain Pudal, sociologue francais et pompier volontaire nous mène à travers 15 ans d’expérience en tant que pompier à Paris. Ce livre nous présente les enjeux du métier sur lesquels il apporte un regard sociologique. Cette étude nous présente un aspect bien différent de celui auquel nous sommes habitués. En effet, Pudal nous montre que ces personnes qui sont au service de la société ne sont pas des héros, aux qualités divines mais au contraire des personnes normales. Pudal nous explique que ce métier ne comprend pas seulement des capacités physiques mais aussi mentales. Le pompier adopte souvent le comportement d’un psychologue car ses missions comportent souvent une “gestion des misères sociales et psychologique de notre société”.

 

Ce qu’ils en ont pensé :

Ce livre est mon préféré. Ce qui m’a plu c’est l’immersion dans un métier qu’on ne connaît souvent qu’à travers des images stéréotypées. Ici, vous allez voir la face cachée d’un métier si prisé. On découvre aussi la vie dans la caserne. Au sein du groupe, des liens se nouent à vie et des amitiés se créent. Je ne veux pas vous “spoiler” le livre, je vous recommande vivement de le lire.” (Sinan)

“J’ai beaucoup aimé les histoires racontées dans ce livre et je ne me suis pas ennuyée un instant lors de ma lecture. Des dialogues sont incorporés, mettant en scène des événements qui se sont vraiment passés dans la carrière de sapeur-pompier de l’auteur. Ces histoires m’ont donné beaucoup d’empathie pour les pompiers. Je me suis rendue compte que leur métier ne se résume pas à sauver la vie de personnes prises dans les flammes. Ils donnent les premiers soins dans de nombreuses situations. J’ai réalisé par ce livre que le travail des pompiers n’est pas assez reconnu et apprécié par la société. Ce livre est un coup de coeur. Il va vraiment vous faire découvrir un métier de pompier très éloigné des préjugés.” (Mélanie)

“C’était bien de lire ce livre cette année car nous pouvions y retrouver plusieurs thèmes étudiés en sociologie, notamment les notions d’incorporation, d’habitus et de socialisation. La socialisation professionnelle a un rôle déterminant dans la vie des pompiers. Il s’agit d’incorporer des valeurs de rigueur, de respect, de courage, d’altruisme et de discrétion. Pudal et ses camarades font des exercices extrêmement difficiles et douloureux aussi bien moralement que physiquement afin d’être parfaitement préparés à vaincre les “misères du monde” “(Julia)

-Baptiste Virot, Anne Lambert, Turbulences, Paris, Éditions Casterman, coll. «TurbulencesSociorama », 2016, 12€. : “Turbulence” est une BD scénarisée par Anne Lambert et dessinée par Baptiste Virot. L’histoire parle de Marion, une femme phobique de l’avion. Elle fait un voyage, de Paris vers Sao Paulo. Dans l’avion, des hôtesses, des stewards suivent le cours ordinaire de leur travail. Derrière le sourire de ces employés, se cachent des tracas personnel et des conflits collectifs” (Chihab)

 

 

Ce qu’ils en ont pensé :

“Ces informations sont le résultat de l’enquête sociologique de l’auteur Anne Lambert, elles sont délivrées avec humour rendant la lecture agréable et pas trop factuelle. Le style de dessin contribue à la dimension humoristique de la BD tout en délivrant une information originale et divertissante. Fous rires garantis.”( Alyssa)

“À travers les différents points de vue de l’équipage, nous réalisons la dureté du travail et les petits secrets bien cachés au regard des passagers. J’ai vraiment adoré cette bande-dessinée. Le dessin, le scénario, les personnages : tout m’a plu. “Quand la cabine dort” est mon chapitre préféré. Ce fut une vraie révélation” (Ayline)

 

-E. Joly. Le loup dans la bergerie,  Ed Les Arènes (  avril 2016, 170p) : “Écrit en 2004 Le-Loup-dans-la-bergeriepar Eva Joly ce livre est sur la politique Européenne. Joly est une femme politique française qui fait parti du groupe Les Verts . Ce livre a pour objectif d’accuser le Président de la Commission Européenne Jean-Claude Juncker assez violemment. À travers ce livre, Eva Joly évoque de nombreux scandales financiers (mais surtout les Luxleaks qui est “le processus d’évasion fiscale de nombreuses entreprises multinationales” comme: Pepsi, BNP, Paribas AXA: en tout 340 multinationales au Luxembourg). L’auteur relie graduellement ces scandales financiers à Jean Claude Juncker. “

Ce qu’ils en ont pensé : ” Ce fut une lecture courte et agréable, avec beaucoup de faits extrêmements intéressants avec lesquelles j’ai pu me construire un plus grand savoir sur Juncker et notamment les politiques du Luxembourg. Je conseille la lecture et pense que pour une attaque politique, celle-ci est réussie.” ( Bastian)

“Cette bande-dessinée est drôle et extrêmement instructive. On comprend mieux le métier des pilotes, des hôtesses et des stewards, ce qu’ils pensent, ce qu’ils font, le lien fort qui unit l’équipage. On se met vraiment dans leur peau” (Victoire)

“J’ai très vite accroché à la lecture de ce livre. Eva Joly utilise beaucoup de métaphores amusantes pour aborder des notions assez difficiles. Elle va utiliser des termes comme: Dr. Jekyll and Mr. Hyde pour parler de M. Juncker et démontrer sa double personnalité. J’ai beaucoup aimé la “chronologie pour les non-luxembourgeois” au début du livre qui permet de donner le contexte avant de commencer le livre.  Ce livre va vraiment vous familiariser avec le Luxembourg, avec le Président de la Commission Européenne qui est inconnu aux yeux du monde comme l’explique Eva Joly, mais qui exerce un rôle très important.” (Mélanie)

 

 

 

Comments are closed.

Featured Posts

Author

Maud leger

Documentaliste

Maud leger
Maud Léger est originaire de Franche-Comté, où elle a effectué la plus grande partie de ses études : deux années de classe préparatoire aux grandes écoles suivies d'une licence et d'un master LLCE (littérature, langue et civilisation étrangère) en anglais. Titulaire d'un CAPES d'anglais, elle a ensuite décidé d'élargir ses compétences professionnelles en passant un CAPES de documentation. Elle enseigne depuis sept ans, et est aussi formatrice pour adultes, notamment dans le domaine de l'éducation aux médias.

Related Posts


Topics

Upcoming Events