Facebook & Co : Pleins feux sur les réseaux sociaux

 

Le Lycée Français de New York s’est mis sur pause la semaine dernière – portables éteints, tweets en sommeil, Facebook déconnecté – pour prendre un peu de recul sur ces médias sociaux qui envahissent notre univers et plus encore celui de nos enfants.

Pour analyser les conséquences de ce phénomène et ses débordements possibles,  Catherine Blaya, professeure en sciences de l‘éducation à l’université de Nice Sophia Antipolis et présidente de l’observatoire international sur la Violence à l’école, était venue de France, invitée conjointement par l’APL et le Centre Culturel. Elle a partagé un peu de son savoir et de son expérience lors de différents évènements: un petit déjeuner question-réponse organisé par l’APL, des rencontres avec les professeurs, une conférence pour les élèves de Quatrième et de Cinquième,  et la participation au débat sur la Citoyenneté globale du 21ème siècle organisé le Jeudi 22 Février par le Centre Culturel. .

Quelques informations glanées au fil des rencontres:

  • Tout commence de plus en plus tôt. Il n’est pas rare nous disait Catherine Blaya de voir des moins de 10 ans avoir des profils sur Facebook.
  • Plus les enfants sont jeunes, plus ils sont démunis, et ont tendance à “répondre”, favorisant ainsi un engrenage de la violence”.
  • Ne pas interdire mais plutôt éduquer en apprenant aux enfants les mécanismes de sécurité, en les encourageant par exemple à prendre des photos des messages douteux pour pouvoir en parler avec les adultes.

003_Social MediaLes adultes souvent dépassés ne doivent pas hésiter à demander aux enfants de partager leur savoir (et si vous ne savez pas ce que c’est que le «dedipics», vous avez encore à apprendre !)  

S’efforcer de renverser l’effet négatif du groupe en encourageant les comportements de solidarité positive, en identifiant le leader grâce à une concertation entre école, parents et enfants tout en se rappelant que l’agresseur est souvent aussi agressé.

012_Social MediaAu cours du débat organisé par le Centre Culturel sur les médias sociaux pour nous et nos enfants et habilement modéré par Jeffrey Kluger, grand reporter à Time magazine et parents au Lycée, les questions plus globales de respect de la vie privée ont été abordées par Catherine Blaya  mais aussi Bernard Harcourt, ancien élève du Lycée et auteur d’un livre sur le sujet. Le monde nous épie, avons-nous le choix ?

Beaucoup de questions posées sont parfois laissées sans réponse. Face à cette technologie qui ne cesse de nous dépasser comme l’a fait remarquer Bernard Harcourt citant notamment la reconnaissance d’images, reste la vigilance, seul rempart contre l’excès.  001_Social MediaVigilance extrême que le Lycée porte à ces questions comme le montre l’organisation de ces évènements, vigilance redoublée que les parents doivent apporter à leur propre comportement (Qui dans la salle consulte son smartphone au réveil ? demandait Catherine Blaya devant une forêt de mains levées), vigilance en devenir que les élèves  doivent intégrer à leur comportements pour devenir ces citoyens responsables du monde de demain. .

“Exposed: Desire and Disobedience in the Digital Age” by Bernard Harcourt

 

The Lycée Français de New York pressed the pause button last week on our digital lives — laptops off, twitter feeds quiet, facebook disconnected — if only for a couple of hours to take a step back and think about these social media that seem to have invaded our universe and even more so that of our children.

003_Social Media

To analyze the consequences of this phenomenon, Catherine Blaya, professor of science education at the University of Nice-Sophia Antipolis and who oversees the International Observation Center for Violence in Schools. 005_Social MediaShe was invited by the school and our parents association, the APL, to share her knowledge during two different events, in meetings with teachers and a special conference with our eighth graders. She also participated in an evening conference “Social Media for 012_Social MediaOur Children and Ourselves,” moderated by Jeffrey Kluger, a senior editor at Time Magazine with the participation of LFNY Alumnus Bernard Harcourt, who heads the Center of Critical Thinking at Columbia University and is the author of Exposed: Desire and Disobedience in the Digital Age.

During her sessions, Catherine Blaya shared data and much insight on social media use among children, with a particular focus on cyber bullying and how to prevent and address it. Bernard Harcourt engaged us in a thought-provoking conversation about our privacy, which seems ever compromised in our online, data-driven world.
You can enjoy Catherine’s morning conference and the complete debate below:

Comments are closed.

Featured Posts

Author

Pascale Richard

Directrice du Centre Culturel

Pascale Richard
Pascale Richard a rejoint l’équipe du Lycée en tant que directrice du Centre Culturel en 2011. Son rôle est de faire découvrir le meilleur des cultures françaises et américaines, à travers plusieurs conférences, concerts et séances cinéma. A l’automne 2012, elle a lancé le programme d’artistes en résidence. Elle est aussi Suppléante du député LREM en Amérique du Nord.

Related Posts


Topics

Upcoming Events