- LFNY LIFE - http://life.lfny.org -

L’univers à portée de main

Vendredi 22 avril, une classe de seconde ainsi que celles de première et terminale de la filière S ont eu le grand honneur d’accueillir Christophe Galfard, docteur en physique théorique. Il est notamment connu pour avoir étudié dans la fameuse université de Cambridge, avec le physicien Stephen Hawking. Il a publié plusieurs romans de vulgarisation scientifique pour enfants, et est reconnu surtout en France; il a déjà donné de nombreuses conférences et anime et participe à plusieurs émission sur France Inter, une station publique de radio française.

9X7A0039 [1]

Christophe Galfard au Lycée Français de New York, le 22 avril 2016 (M. Grossard).

Avant la conférence, une partie des élèves était sceptique; la physique théorique, et de ce niveau, paraît difficile à aborder. Néanmoins, M.Galfard nous fait vite oublier ce doute car il commence la conférence en faisant rire l’auditorium, et annonce qu’il va nous faire “voyager à travers l’univers”. Il nous fait entrer dans ce voyage avec humour, et nous montre une photo de la voie lactée. Puis, par analogie, il nous explique comment la lumière se propage, pour nous faire comprendre les distances qui séparent les astres.

Écoutez une partie de la conférence de Christophe Galfard aux élèves de 1ère S et Terminale S.

Il nous explique que notre voix mettrait une seconde pour parvenir à la Lune si on la transformait en signal lumineux, comme dans un appel téléphonique. Ensuite, il utilise le même exemple pour le Soleil, où cette fois elle mettrait 8 min 30. Il prend le même exemple avec l’étoile Proxima du Centaure, à laquelle notre appel mettrait environ 4 ans à arriver. Ainsi, tout le public est captivé par ses explications simples de ce phénomène. En posant ces bases, il peut s’écarter de notre galaxie, la Voie Lactée, toujours en montrant des photos de qualité extraordinaire.

l-univers-a-portee-de-main-tea-9782081372337_0 [2]

M. Galfard va ensuite jouer avec les échelles afin de surprendre le public et lui faire réaliser que la Terre représente un simple point par rapport à l’univers. Il met à côté la Terre et les autres planètes du système solaire, où Jupiter par exemple apparaît beaucoup plus grosse que notre planète bleue. Jupiter est ensuite comparée avec le Soleil, où elle, à son tour, paraît beaucoup plus petite. La Terre, à cette échelle, n’est représentée que par un tout petit cercle. L’échelle augmente encore, et on peut voir la place de notre système solaire dans la Voie Lactée, un point presque invisible.

Photos stupéfiantes

Tout l’auditorium étant captivé par les propos du physicien, il commence à traiter le sujet du fonctionnement des étoiles, et parle de “fusion thermonucléaire”, de “Supernova de type 1A” et de production des atomes lourds avec tellement de clareté et de simplicité que tout le monde comprend ce qu’il explique. Ensuite notre voyage dans l’univers continue, où on voit des représentations de planètes, puis de galaxies, qui s’écartent de plus en plus de la Terre, notre “maison”.

Après des photos stupéfiantes des objets les plus gigantesques de l’univers, nous arrivons, après 13,5 milliards d’années lumières de distance, à une photo complètement noire. Tout en faisant participer les élèves, M.Galfard explique qu’il s’agit de la limite de l’univers observable. Il explique ce qui nous empêche de voir plus loin, et ce qui, théoriquement, pourrait se trouver derrière, ainsi que le comportement de l’univers : c’est la physique du Big Bang.

Chronique de Christophe Galfard sur France Inter du 23 août 2015:

Sous une pluie d’applaudissements, le voyage s’arrête, et le docteur en physique théorique nous propose de lui poser nos questions. La conférence étant tellement claire, presque aucune question n’est posée sur ce qui a déjà été expliqué auparavant : nous voulons aller plus loin encore. Les interrogations portent sur la théorie des cordes, l’avenir, les mystères scientifiques, les ondes gravitationnelles,…

Après avoir parfaitement expliqué, avec humour et un vocabulaire précis, les fonctionnements de l’univers, le physicien se fait encore une fois applaudir. Ici se termine la conférence, où la totalité des élèves ressort bluffée et épatée par la beauté de l’univers et la clarté des propos de M. Christophe Galfard.

Lire la critique [3] de l’ouvrage “The Universe In Your Hand, A Journey Through Space, Time, and Beyond” de Christophe Galfard, parue dans le New York Times Book Review le 18 avril 2016.